On vous accompagne dans votre formation BAFD !

Ne tournons pas autour du pot, être en formation BAFD, se former à la direction d’ACM, ou plutôt d’ACEM, ce n’est pas de tout repos. Il y a cependant une chose qui nous lie, vous tous et toutes, stagiaires en BAFD ou plus largement dans l’animation : la passion.

Je suis sûr que vous faite partie de ces personnes qui croient en leur métier, et qui ne se lèvent pas simplement le matin en mode “métro, boulot, dodo”. Vous faites partie de ces personnes qui savent qu’elles influent sur la vie du public accueilli au quotidien dans les ACEM. C’est aussi ce qui vous amène aujourd’hui à être en formation, d’ailleurs.

comment montrer votre passion pour l'animation ?

MAIS AVEZ-VOUS DÉJÀ pensé que le jury pourrait ne pas percevoir tout VOTRE POTENTIEL ET CETTE PASSION QUI VOUS ANIME, parce que vous n’arriverez pas à le mettre par écrit dans votre bilan ?

C’est normal.

On le sait bien, les personnes qui vous évaluent doivent aller à l’essentiel.

Par exemple :

  • Lorsque vous rendez votre bilan BAFD, les personnes qui vont vous évaluer travaillent à côté… et le lisent lorsqu’iels ont le temps.
  • Si vous passez un entretien (si vous êtes dans le cas d’un ajournement partiel), il faut savoir que les jurys voit passer plusieurs candidat·es dans la journée. Iels n’ont en général qu’un temps limité pour discuter ensemble après votre oral et évaluer tout votre exposé.

Bien sûr, vous pouvez chercher des animations ou des exemples de dossiers “tout fait” sur internet, mais cela ne changera pas le fait que…

Vous n’allez pas écrire votre bilan avec des copier-coller.

Cela s’appelle du plagiat. C’est, entre autres, ce qui rend l’écriture du bilan si complexe. Car il doit être individualisé et montrer VOTRE point de vue.

Si vous voulez que vos évaluateurs et évaluatrices prennent conscience de l’entièreté de vos compétences, il vous faut comprendre ce qu’iels veulent.

C’est ce que j’appelle la connaissance du brevet.

Par exemple :

  • Savoir ce qu’il faut écrire dans l’introduction d’un bilan BAFD.
  • Comprendre ce qui est attendu d’une analyse de formation.
  • Savoir sur quels critères le jury se base pour évaluer votre bilan.

Connaître ces subtilités vous donne un avantage certain dans la réussite de votre diplôme.

Encore mieux, cela vous donne un avantage sur le terrain.

Contrairement à ce qui est souvent dit, le jury BAFD s’attend à un type de résultat, que cela soit conscient ou non.

Connaître ses attentes ne vous donne pas uniquement un avantage sur la réussite de votre diplôme mais vous permet également de mieux comprendre votre métier.

Et c’est là-dessus que je peux vous aider !

Image représentant les clefs de la direction d'ACM

Ce que vous trouverez sur le site de Parlons Péda :

La Formation gratuite

Si vous ne savez pas par quoi commencer pour écrire votre bilan BAFD, commencez par cette formation gratuite qui expliquent les bases de la réussite d’un bilan.

L’aide à l’écriture

Si vous vous sentez perdu·es et bloqué·es, je peux vous accompagner dans l’écriture de votre bilan. Plusieurs formules vous sont proposées, pour répondre au mieux à vos attentes.


Qui sommes-nous ?

Au départ

Suite à la crise du COVID, Hugo ne voulait plus travailler dans les conditions sanitaires imposées par le gouvernement mais nous ne voulait pas non plus supprimer l’animation de sa vie. C’est alors qu’il a décidé de créer Parlons Péda.

Au départ, c’était un simple podcast, puis il a évolué lorsqu’Elisa a rejoint Hugo dans le projet. Le site s’est enrichi, avec cette volonté de proposer des conseils et des accompagnements complémentaires de ce qui existe déjà dans la branche.

L’idée n’est en effet pas de prendre la place des organismes de formation existants. Ils sont déjà bien nombreux, et font (pour la plupart) bien leur job. Et puis une formation à l’animation ou à la direction en ligne, ça n’a pas vraiment de sens… Notre volonté c’est de repérer ce qui nous paraît manquant dans les formations de la branche de l’animation et de le proposer sur ce site.

Je crois qu’on peut dire que nous sommes deux compères, on se connait vraiment bien. En même temps c’est vrai que ça aide d’avoir fait plusieurs colos ensemble, et aussi des formations BAFA et BAFD communes dont on ne compte plus le nombre. Et chacun·e de notre côté un parcours spécifique dans la branche.

Hugo

Photo d'Hugo

D’abord animateur, je suis très vite devenu directeur et je suis tombé amoureux des classes de découverte et de la formation.

Après plusieurs années de direction, je suis passé du côté organisateur et j’ai coordonné une dizaine d’ACEM en même temps.

En parallèle, j’ai continué à former des stagiaires BAFA et BAFD, intervenir sur des formations professionnelles tel que le BPJEPS (formation, évaluation). J’en ai aussi profité pour coordonner d’autre formations professionnelles.

Elisa

Comme beaucoup, j’ai commencé par passer mon BAFA à 17 ans, pour faire des colos pendant l’été. Et puis j’ai pris mon pied, mais j’étais aussi frustrée, du coup j’ai passé mon BAFD, pour pouvoir partager un peu plus ma vision des choses.

On m’a proposé à ce moment-là de devenir formatrice BAFA, et un nouveau monde s’est ouvert à moi. J’ai plus qu’adoré faire de la formation pour adulte. J’ai compris que ce qui n’était jusque là qu’un job d’été allait devenir un métier.

J’ai eu la chance de pouvoir co-organiser des formations BAFA et BAFD dans une association d’éducation populaire pendant plusieurs années. J’ai aussi passé un DEJEPS et je suis intervenue régulièrement dans plusieurs formations professionnelles.

Photo d'Elisa

Envie de nous contacter pour en savoir plus, nous poser une question ou pour nous faire un retour ? C’est avec grand plaisir ! Pour ça, il suffit d’utiliser notre formulaire de contact

Retour haut de page