Un projet de direction, ça sert à quoi ?

Je ne sais pas pour toi, mais moi depuis que je suis dans la branche de l’animation, je n’arrête pas d’entendre parler de projet : projet éducatif, projet pédagogique, projet de direction etc. On en parle presque un peu trop, même.

C’est un terme à la mode, certes. Mais je trouve qu’une fois qu’on a pris le temps de définir ce qu’il y a derrière, il peut être intéressant malgré tout (même si je suis d’accord qu’on l’utilise un peu à toutes les sauces, pour tout et n’importe quoi). Pour cet article, j’avais envie de partager ma compréhension de ce que c’est qu’un projet de direction.

Si tu as entamé ta formation BAFD, tu en as sûrement entendu parler. Je te propose de décortiquer un peu plus précisément ce qu’il peut contenir, mais aussi la forme qu’il peut prendre.

Au sommaire de cet article :

Garçon qui dis "allons-y !"

Il y a quoi dans un projet de direction ?

Le projet de direction, ce sont toutes les intentions (au sens large du terme) du directeur ou de la directrice d’un ACEM. Je crois sincèrement que toute personne qui dirige a un projet de direction, qui est plus ou moins conscient. C’est donc un projet individuel.

L’intérêt du projet de direction en tant que document écrit, c’est justement d’essayer de conscientiser et de formaliser toutes ces intentions. Le contenu est variable, car il dépend de où tu en es dans ta pratique et de ce que tu as envie / besoin de poser par écrit. De même, le niveau de détail de chaque élément est lié à la personne qui l’écrit.

Pour parler plus concrètement, un directeur ou une directrice en début de formation BAFD va sûrement rédiger des points autour de ses valeurs (surtout que cela va lui servir pour rédiger son bilan BAFD). Après un peu plus de dix ans de direction, personnellement je ne rédige plus tellement d’éléments en lien avec mes valeurs (même si ça serait sûrement intéressant que je le fasse, maintenant que je le dis). Mon projet de direction tourne plus autour d’objectifs personnels et d’envies pour l’ACEM que je dirige.

Personne qui réfléchit son projet de direction d'ACM

Différents sujets qui peuvent en faire partie

La liste ci-dessous peut être téléchargée en fin d’article, pour que tu puisses facilement t’en resservir.

Mes valeurs personnelles, mes convictions pédagogiques, mes intentions éducatives :

  • Quelles sont-elles ? Comment je les définirai avec mes propres mots ?
  • Quels moyens est-ce que j’identifie pour les rendre concrètes sur le terrain ?
  • Comment je me positionne vis-à-vis du public ? Quelle est ma place de directeur ou de directrice dans la relation avec le public ? Quels types de liens je souhaite entretenir avec le public ?

Moi et l’organisateur :

  • Quelle est ma place de directeur ou de directrice dans la relation avec l’organisateur ? Qu’est-ce que j’attends de lui ?
  • Quels sont mes négociables / non-négociables ? Cette question peut intervenir avant un recrutement, afin de savoir quelles questions poser à l’organisateur.

Pour donner un exemple concret d’un non-négociable personnel : je ne travaille pas avec un organisateur qui ne rémunère pas les stagiaires BAFA, ou qui n’a pas un système de prise en charge du prix d’au moins un stage théorique en échange du temps de travail.

Moi et l’équipe d’animation :

  • Comment je me positionne vis-à-vis de l’équipe ? Quelle est ma place de directeur ou de directrice dans la relation avec l’équipe d’animation ? Quels types de liens je souhaite entretenir avec les anims ?
  • Quelle est ma vision personnelle de la communication, l’organisation, les réunions ?
  • Comment est-ce que j’ai envie que les décisions se prennent au sein de l’équipe ? Quelle est ma place et mon rôle dans cette prise de décisions ?
  • Qu’est-ce que je mobilise comme moyens pour arriver à mettre en œuvre mes envies décrites ci-dessus ?
  • Quels sont mes négociables / non-négociables ? Je pense ici notamment au fonctionnement concret de l’ACEM. Est-ce que j’identifie des éléments sur lesquels j’ai un positionnement non-négociable ? Si oui, lesquels ?

Pour donner un exemple concret d’un non-négociable personnel : je m’efforce d’éviter au maximum la punition sur les ACEM que je dirige. Cela nécessite des moyens auprès de l’équipe : de discuter, d’expliciter et de former les équipes autour de la notion de sanction éducative, du rapport à l’autorité etc. en amont du centre.

Personne en train de punir une autre

Moi et l’équipe de direction (s’il y en a une, bien sûr) :

  • Quelle est ma place dans cette équipe de direction ? Quels types de liens je souhaite entretenir avec les autres personnes la composant ?
  • Quelle est ma vision personnelle de la communication et de l’organisation dans cette équipe de direction ? Quelles sont mes envies, mes besoins ?
  • Comment est-ce que j’ai envie que les décisions se prennent au sein de l’équipe de direction ? Quelle est ma place et mon rôle dans cette prise de décisions ?
  • Qu’est-ce que je mobilise comme moyens pour arriver à mettre en œuvre mes envies décrites ci-dessus ?

Moi et moi :

  • Y-a-t-il un sujet, un thème que j’ai particulièrement envie d’expérimenter pendant cet ACEM ?
  • Quels sont mes objectifs personnels pour cet ACEM ?
  • Quels moyens je mobilise pour arriver à mes objectifs ?
Personne en train de parler

Moi et… :

  • Comment je me positionne vis-à-vis des représentants légaux (familles, tuteur ou tutrice…), quelle est ma place ? Quels types de liens je souhaite entretenir avec les représentants légaux ? Ai-je des objectifs personnels en lien avec les représentants légaux ?
  • Comment je me positionne vis-à-vis de l’équipe de service, quelle est ma place ? Quels types de liens je souhaite entretenir avec l’équipe de service ? Ai-je des objectifs personnels en lien avec l’équipe de service ?
  • Comment je me positionne vis-à-vis des partenaires et prestataires ? Quels types de liens je souhaite entretenir avec les partenaires ? Ai-je des objectifs personnels en lien avec les partenaires ?
  • Autres envies, objectifs et besoins divers que j’identifie.
Minion qui dit OK
Ok je suis paré·e

A quoi ça sert de l’écrire ?

Je te vois venir, tu vas me dire que tout est très clair dans ta tête. Et que du coup, tu n’as pas besoin de rédiger ton projet de direction. Puisque tu sais déjà où tu veux aller, et quelles sont tes valeurs. Et qu’en plus, tu n’as pas le temps !

Certes, je suis d’accord. Et j’ai d’ailleurs tendance à faire comme toi : me dire que c’est ok, et que de toute façon je n’ai pas le temps. Mais une part de moi sait bien que passer par l’écrit, ça change les choses. Quand j’écris, je suis obligé·e de me poser et de réfléchir.

Je me suis déjà retrouvée plusieurs fois à vouloir écrire sur un concept, une idée, un positionnement personnel. J’ai l’impression que c’est très clair dans ma tête. Et puis finalement je constate que je galère à écrire quelque chose de compréhensible.

Et du coup, je me retrouve à devoir re-réfléchir. Je cherche des références complémentaires. Je vais lire un ou deux articles pour clarifier la notion. C’est l’intérêt de l’écrit, quel que soit le sujet. Je ne peux donc que t’encourager à prendre le temps d’écrire ton projet de direction. En particulier si tu es en train de rédiger ton bilan BAFD, cela va te servir notamment pour la partie autour de la fonction “Situer son engagement dans le contexte social, culturel et éducatif”.

Personne en train d'écrire son bilan bafd

Le but, c’est de clarifier ton positionnement personnel

Et donc de faciliter la communication de celui-ci à d’autres (organisateur, équipe, familles etc.). Si tu décides de rédiger ton projet de direction, tu seras donc plus à même de diriger en pleine conscience. De manière plus juste et adaptée. En réfléchissant à des moyens concrets de mise en œuvre de ce qui est important pour toi… Tout ça pour une pratique gratifiante et motivante !

Pour te donner un exemple concret, j’ai vécu en tant qu’anim des colos super chouettes mais avec des réunions quotidiennes horribles… genre plusieurs heures. A ne pas réussir vraiment à me concentrer, parce qu’on mangeait en même temps. A être complètement crevée et à décrocher. Du coup quand j’ai passé mon BAFD, j’ai décidé de bosser sur les réunions du soir en colos. J’ai clarifié ce qui était important pour moi. Je me suis informée pour mener des réunions plus efficaces. J’ai décidé, arbitrairement (non-négociable), qu’on ne mangeait pas pendant la réunion. On mange après. J’ai même créé un outil pour permettre à chaque personne de faire un bilan individuel de sa journée, tout en ne prenant pas 4 heures pour cela (je te le partage dans cette Chronique). Bref, j’ai imaginé des réunions qui me convenaient.

Formaliser son projet de direction, ça permet aussi de voir son évolution. De se rendre compte qu’on avance en tant que directeur ou directrice. Ce qui n’est pas évident à percevoir sans trace écrite, parce qu’on oublie comment on était il y a quelque temps. Quand je relis ce que j’ai écrit il y a quelques années, je suis souvent étonnée de voir combien mon point de vue à évolué. En as-tu déjà fait l’expérience ? Sans cette relecture, je ne m’en serai même pas rendue compte…

Personne en train d'écrire son projet de direction

A quel moment rédiger un projet de direction ?

Horloge

Je conseille donc à toute personne ayant des fonctions de direction de prendre le temps d’y réfléchir. Comme on l’a vu dans le paragraphe précédent, il permet de prendre le temps de clarifier ses valeurs, ses positionnements pédagogiques. Voire même d’aller plus loin et de définir des objectifs personnels pour l’ACEM dirigé.

Comme pour le projet pédagogique, il est intéressant de se pencher dessus avant chaque ACEM. L’idée n’est pas de tout réécrire, loin de là. Mais de voir si certains points ont évolué. Et de choisir, peut-être, de nouveaux objectifs personnels.

Si tu as déjà dirigé, tu sais que toutes les fonctions de direction et que tous les éléments qui composent un ACEM ne peuvent pas être travaillés en même temps… au risque de s’épuiser et de ne rien réussir vraiment (et donc de finir frustré·e). Je trouve ça important, dans ma pratique, de prendre le temps de conscientiser les sujets ou points que je veux vraiment travailler lors de ma prochaine direction.

Dans le cas d’une équipe de direction, je trouve encore plus important de faire ce travail, en deux étapes. Une première étape, individuelle, où chaque personne de l’équipe écrit son projet de direction personnel. Celui-ci est ensuite partagé au sein de l’équipe de direction. Il est suivi d’une deuxième étape de réflexion / rédaction, pour arriver au projet de direction de l’équipe. Cela permet de créer une équipe de direction soudée et qui soit en capacité de partager une vision commune.

Équipe en train de rédiger son projet de direction d'ACM

Où se place-t-il parmi les autres projets ?

Par rapport à d’autres projets, type projet pédagogique ou éducatif, il n’est pas défini par un texte de loi. C’est notamment cela qui le rend plus difficile à comprendre et à appréhender. La conceptualisation est plus complexe, car il est ultra-lié à la personne qui le pense et à ses besoins.

Info à retenir : il est non-obligatoire. Un inspecteur ou une inspectrice ne pourra pas te demander de lui fournir un exemplaire. Mais il permet de faire le lien entre projet éducatif et projet pédagogique. Il peut être une base de travail pour ce dernier. En effet, il arrive souvent que le directeur ou la directrice rédige en amont les objectifs pédagogiques, pour travailler ensuite avec son équipe d’animation sur le projet de fonctionnement. Mais ce sujet est pour un autre article.

Pour moi, il se situe au même niveau que le projet éducatif. Attention, je suis bien d’accord qu’il n’a pas la même existence « juridique ». Dans ma conception, il est aussi important que le projet éducatif. Je m’explique :

Le projet de direction représente la personne qui l’a rédigé

Je pense qu’un ACEM se crée grâce à deux entités distinctes. D’un côté on a l’organisateur. Et de l’autre, la personne qui va le diriger. Sans une de ces deux composantes, l’ACEM n’existe pas. Bien sûr, il y a besoin de l’équipe d’animation et de service, dont je ne veux pas minimiser la place et l’importance. Mais elles arrivent « après », dans la mise en œuvre concrète de l’ACEM.

Personne bénévole

L’organisateur possède le projet éducatif, qui le représente. Ce document est la base de dialogue avec un directeur ou une directrice. De la même manière, je pense que la personne qui dirige est représentée par son projet de direction. Il peut servir pour compléter un CV et une lettre de motivation dans le cadre de la recherche d’un poste, lors d’un entretien. Quand il est écrit, il peut ainsi être une base de dialogue organisateur / direction.

Et je pense que consciemment ou non, il sert de point de départ au projet pédagogique. Tout comme on s’appuie sur le projet éducatif. Je présente souvent ce schéma quand je suis en formation BAFD :

Schéma du projet de direction d'un acm

Quelle forme peut-il prendre ?

Le projet de direction est très personnel. Il peut donc prendre beaucoup de formes différentes. Et c’est ça que je trouve vraiment intéressant, car il est moins figé que d’autres types de projets.

A minima, le projet de direction se présente sous forme de… pensées. Et oui, avant tout il existe dans ton cerveau. Une fois que tu l’as formalisé, à toi de choisir la forme qui te convient le mieux. Parmi celles qui me viennent à l’esprit :

  • un écrit, à la main ou à l’ordinateur
  • une liste à puces
  • une carte mentale
  • des post-it, des fiches cartonnées ou des feuilles individuelles, avec une idée par fiche
  • un mix entre tout ça (et d’autres idées de formes que je n’ai pas eu en écrivant cet article)
Personne qui réfléchit la forme de son projet de direction d'ACM

Quand je réfléchis, j’aime beaucoup me demander : à quoi je veux arriver ? Quel est mon but ? Ça me permet de choisir plus facilement la forme. Si je sais que je veux utiliser mon projet de direction pour le présenter à l’organisateur ou à l’équipe, je vais choisir une forme différente que si je le fais uniquement pour moi-même.

Comme pour tout écrit, ce qui est important c’est de ne pas te bloquer toi-même. N’hésite pas à essayer une forme et à en changer si elle ne te convient pas ! Tu peux aussi en faire plusieurs formes : une pour toi, une pour l’organisateur, une pour l’équipe… Le contenu et la forme seront sûrement différents pour chaque à ce moment-là.

Personnes qui présentent leur projet de direction d'ACM

Alors, paré·e pour écrire ton projet de direction ?

J’espère que cet article te permettra d’éclaircir la notion de projet de direction. Et surtout qu’il t’aura donné envie de rédiger le tien !

Qu’en penses-tu ?

Personne en train d'écrire son projet de direction en ACM

Intéressé·e pour recevoir la liste des éléments qui peuvent faire partie d'un projet de direction ?
Il suffit de t'inscrire ici pour qu'elle arrive par mail ☟

En cliquant sur le bouton d'inscription, tu acceptes notre politique de confidentialité : sache que nous ne revendons pas tes données personnelles. En recevant cet article, tu seras automatiquement abonné·e à notre newsletter : possibilité de se désabonner en un... ah non, deux clics ☺

Comme toujours, nous sommes intéressé·es pour avoir ton avis ! N’hésite pas à nous partager ta vision des choses ou tes idées dans la zone de commentaire ci-dessous, ou sur notre chaîne Telegram.

Envie de savoir quand un nouveau podcast ou article parait ? Il suffit de s’inscrire ici pour recevoir un mail à chaque nouvelle publication :

En cliquant sur le bouton d'inscription, vous acceptez notre politique de confidentialité : sachez que nous ne revendons pas vos coordonnées personnelles. Vous pouvez consulter celle-ci pour plus d’informations sur la collecte, l'enregistrement et la gestion de vos données.

Vous pouvez aussi nous retrouver sur Telegram en cliquant ici !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Retour haut de page