Article de fond

Comment (enfin) choisir des objectifs pédagogiques réalisables ?

Qui n’a jamais entendu parler des objectifs pédagogiques ? J’imagine que ce n’est pas la première ni la dernière fois qu’on te parle d’eux. Il faut dire qu’ils sont un peu au cœur de notre pratique.

Peut-être que tu es à l’aise avec eux, que tu les réfléchis et les écrits les doigts dans le nez… ou bien peut-être que tu galères à comprendre exactement à quoi ils servent, à part qu’on te demande d’en mettre dans tes projets ? En tous cas, je voulais te proposer de faire le point là-dessus et te donner quelques billes pour que tes objectifs soient réalisables dans ton ACEM.

Le Colo-optère, un fanzine sur les colos

Il y a quelques semaines, nous avons été contacté·es par les fondatrices du fanzine Le Colo-optère. Elles souhaitaient savoir si nous pouvions le diffuser. Et c’est avec grande joie que nous te le partageons aujourd’hui, car il nous a vraiment emballé.

Comme le disent ses fondatrices : “Nous voulons raconter comme les colos sont importantes, belles d’espoirs, pleines de sens, remplies de vie(s) et de rencontres, saupoudrées d’essais, qu’elles fabriquent de (beaux) souvenirs, que ce soit quand nous étions enfants, ados, jeunes adultes, ou même adultes plus très jeunes.”

Belle découverte !

Un projet de direction, ça sert à quoi ?

Je ne sais pas pour toi, mais moi depuis que je suis dans la branche de l’animation, je n’arrête pas d’entendre parler de projet… On en parle presque un peu trop, même.

C’est un terme à la mode, certes. Mais je trouve qu’une fois qu’on a pris le temps de définir ce qu’il y a derrière, il peut être intéressant malgré tout. Pour cet article, j’avais envie de partager ma compréhension de ce que c’est qu’un projet de direction. Je te propose de décortiquer un peu plus précisément ce qu’il peut contenir, mais aussi la forme qu’il peut prendre.

C’est le meilleur groupe que j’ai jamais eu… Analyse de la dynamique de groupe lors d’un BAFD

La dynamique de groupe, ça doit te parler si tu es dans la branche de l’animation. Je te propose d’aller décortiquer celle d’un stage BAFD. Quand je suis en formation, je remarque que les stagiaires s’inquiètent souvent de savoir si leur groupe est « bien » pour l’équipe de formation. Comme s’il y avait quelque chose de rassurant à cela. Ou bien comme si cela leur permettait de confirmer ce qu’iels vivent pendant leur stage. Tout cela parle de la dynamique de groupe.

Toi aussi tu galères à évaluer tes projets ?

L’évaluation, on en parle beaucoup en ACEM, mais j’ai l’impression qu’on ne prends pas vraiment le temps de se poser vraiment la question de ce que c’est, à quoi ça sert et comment la mener… Du coup j’avais envie de décortiquer ce concept, à l’aide d’exemples concrets et pour arriver à une méthodologie simple mais complète pour réfléchir une évaluation de projet pertinente et sensée. Bonne lecture !

Tout le monde peut-il devenir formatrice ou formateur BAFA ?

Suite à la première Chronique de Parlons Péda, j’avais envie de creuser cette question, qui est centrale dans le monde de la formation BAFA – BAFD… en sachant que la plupart des organismes de formation galèrent à trouver des équipes pour assurer les stages, et que du coup parfois certaines pratiques peuvent être questionnables…

Au secours, je dois écrire mon bilan BAFD mais je suis perdu·e !

Pour ce premier article de la saison 2, j’avais envie de commencer direct avec un sujet qui fâche… J’ai nommé : le bilan BAFD ! Et du coup, je te propose d’aller rencontrer en direct… Bilan BAFD ! Non, je n’ai pas oublié de mot : j’ai décidé de le personnaliser et d’aller l’interviewer, histoire de le rendre un peu plus humain. J’espère qu’à la fin de ta lecture, tu seras un peu moins stressé·e et que tu comprendras mieux le pourquoi du comment.

Ce que je reproche à l’UCPA et à d’autres fédérations d’Éducation Populaire – par Eric Falcon

Cette semaine, je vous propose un article invité : ce n’est donc pas moi qui l’ai écrit, mais un autre auteur, en l’occurrence ici Eric Falcon.
Suite au podcast et à un article écrit sur son blog personnel, Eric s’est dit qu’il avait envie de creuser un peu, histoire d’étayer son propos par des éléments factuels. Il a donc fait un gros gros travail de recherche sur l’UCPA, que nous vous proposons de découvrir.

L’éduc pop est morte… vive l’éducation populaire !

Dans le live avec le collectif Au cinquième, nous avons abordé les “questions sensibles” de l’animation, notamment celle-ci : l’éducation populaire est-elle morte ? Couplé au podcast de la semaine dernière, j’avais mon sujet pour cet article ! En l’écrivant, je me suis demandée quel en était l’objectif… Je n’ai pas envie de vous faire un cours sur le concept d’éducation populaire, ni de dire « ça c’est bien », «  ça c’est mal ». Je crois que j’ai juste envie de vous partager mon avis, ce que je vois et ce qui me paraît important.

Diplômes, statuts, contrats… et si on démêlait tout ça ensemble ?

La branche de l’animation possède son vocabulaire, ses diplômes, ses acronymes trop nombreux… mais, en plus, on y trouve aussi toutes une série d’éléments spécifiques, liés au bénévolat, au volontariat, aux brevets etc. Bref, on peut assez vite s’y perdre, ne rien comprendre voire se faire avoir, dans le pire des cas ! Je voulais donc vous proposer un article pour essayer de faire le point dans tout ça. Pour essayer de rendre cela le plus clair possible, j’ai divisé mon propos en trois catégories : statuts, contrats et formation.

Retour haut de page